Comment faire la pression des pneus ?

Pourquoi la pression ?

Selon une étude menée par le magazine Auto Plus, près de 40% des automobilistes français roulent dans un véhicule avec des pneus sous-gonflés. Pourtant, des pneus en bon état et bien gonflés sont essentiels. Ils permettent d’éviter de nombreux risques :

  • Distance de freinage accrue ;
  • Perte d’adhérence ;
  • Usure prématurée ;
  • Éclatement et crevaison facilitées ;
  • Consommation de carburant accrue ;
  • Applatissement des pneus (flatspotting).

Ainsi, rouler avec des pneus gonflés à la bonne pression, c’est aussi circuler en toute sécurité – pour soi mais aussi pour les autres usagers.

Contrôler ses pneus

La pression de gonflage d’un véhicule dépend des caractéristiques de celui-ci. Cette pression est déterminée par le constructeur, en fonction de plusieurs critères : poids, performance, taille des pneus, etc. Dans la plupart des véhicules, vous pourrez trouver cette information à l’intérieur de la porte conducteur, ou de la trappe à carburant. Le cas échéant, vous pouvez également vous référer au manuel du conducteur. Ces informations sont divisées en plusieurs parties : conditions de roulage normales, long trajet en autoroute, véhicule chargé, haute vitesse, utilisation économique, etc. C’est pour cela qu’il est recommandé de contrôler ses pneus systématiquement avant un long trajet. En parallèle, pensez à vérifier votre pression une fois par mois au minimum, ou tous les 1000 kilomètres. Enfin, dans les voitures les plus récentes, un voyant s’allume pour vous indiquer qu’un ou plusieurs pneus sont sous-gonflés. Si vous disposez d’un compresseur à manomètre, vous pouvez les gonfler chez vous. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez en trouver dans la plupart des stations-service.

Comment gonfler ses pneus ?

Gonfler ses pneus, c’est très facile : Dévissez le capuchon de la valve. Enfoncez-y le gonfleur jusqu’au bout, afin d’éviter toute fuite d’air. Vérifiez la pression indiquée grâce au à la jauge de pression. Corrigez-la grâce aux boutons + et – du compresseur. Une fois arrivé à la pression idéale, retirez l’embout puis revissez le capuchon de valve. Vérifiez soigneusement si celui-ci est correctement vissé – mieux vaut s’en assurer, surtout avant un départ en vacances. Profitez de ce moment pour vérifier l’état de vos pneus. Pour ce faire, contrôlez le témoin d’usure situé à l’intérieur des rainures. Si la surface du pneu est au niveau du repère, c’est que vos pneus sont lisses. En parallèle, vérifiez aussi les flancs, pour y déceler des coupures, des bosses… Si vos pneus sont lisses ou défectueux, ils doivent impérativement être remplacés. Profitez-en pour acheter une bombe anti-crevaison : c’est toujours utile.

Les précautions à prendre

Avant de gonfler vos pneus, assurez-vous de suivre quelques précautions :

  • Gonflez vos pneus à froid. Si ça n’est pas possible (dans une station-essence par exemple), augmentez la pression de 0.3 bar par pneu, par rapport aux valeurs constructeur.
  • Si vous allez effectuer un long trajet sur autoroute, ajoutez 0.3 bar par pneu.
  • En hiver, ajoutez 0,2 bar.
  • La roue de secours se dégonfle aussi ! N’oubliez pas de la regonfler.
  • Enfin, de manière générale, évitez d’exposer vos pneus à des conditions météorologiques extrêmes et ne stationnez pas trop longtemps un véhicule lourdement chargé. Vos pneus vous en remercieront.

ACTUALITÉS

Nos derniers articles

Besoin d’une réparation pour votre véhicule électrique ?